Wednesday, 21 Nov 2018

Accidents du travail : les causes les plus fréquentes

Même si le nombre de lésions diminue au fil du temps, il reste du travail à faire en matière de prévention des accidents du travail. Mais quelles sont les causes les plus fréquentes d’accidents du travail ?

Les causes d’accidents du travail les plus fréquentes en général

Tous les salariés peuvent être victimes un jour d’un accident du travail. Les causes les plus fréquentes de ces accidents sont actuellement :

  • La perte de contrôle : elle arrive généralement lorsque le travailleur porte ou manipule un objet, un outillage manuel ou un moyen de transport et d’acheminement.
  • Les mauvais mouvements corporels : la répétition continuelle de mouvements, l’adoption de postures fixes ou contraintes, les gestes concentrant de la force sur de petites parties du corps, comme la main, ou une cadence de travail trop rapide peuvent entraîner la lésion d’un muscle, d’un tendon ou d’un nerf. Dans de nombreux cas, il faut prévoir une chirurgie de la main non invasive pour la soulager et récupérer sa mobilité.
  • Les glissades, les trébuchements et les chutes
  • Le fait de soulever, pousser ou déposer une charge.

Les causes d’accidents du travail les plus fréquentes sur les chantiers

Même en prenant toutes les précautions possibles, les salariés qui travaillent sur les chantiers restent tout de même les plus exposés aux risques d’accident du travail et notamment en premier lieu :

  • Aux glissades, aux trébuchements et aux chutes : ils sont la cause de deux tiers des chutes de travailleurs chaque année. Ils peuvent être dus à un manque d’éclairage, un champ de vision obstrué, des marches irrégulières, ou encore la présence de débris ou de liquide sur le sol.
  • Aux chutes de hauteur : elles représentent un cinquième des accidents mortels et sont dues généralement à des mesures de sécurité inadéquates, une mauvaise utilisation des équipements ou une zone de travail encombrée ou mal éclairée.
  • Aux impacts avec des véhicules en mouvement : un accident mortel sur huit leur est imputable. Le plus souvent, ces impacts se produisent lorsque l’opérateur de l’engin est mal formé, manque de visibilité ou que la victime ne porte pas de vêtements de haute visibilité.
  • Aux impacts avec des objets en vol ou en chute
  • Aux risques d’électrisation et d’électrocution.

Conclusion

Bien qu’en baisse, le nombre d’accidents du travail peut toutefois encore diminuer en renforçant les mesures de prévention, mais également en formant mieux le personnel aux tâches qu’il accomplit et aux équipements qu’il doit utiliser.