Thursday, 18 Jul 2019

5 conseils à suivre pour bien divorcer

Bien divorcer, c’est établir une séparation mutuelle. Pour ce faire, une préparation juridique et administrative doit se faire au préalable pour éviter tout au plus une situation conflictuelle. Le choix d’un avocat est de ce fait décisoire.

Rôle d’un avocat dans un divorce

La première chose à faire, c’est de choisir le bon avocat, une personne avec qui vous pourriez discuter librement et surtout une personne qui est capable de répondre à vos attentes. Le métier d’avocat ne se limite pas au titre juridique, c’est aussi un conseiller et surtout une personne qui se battra pour vos droits. De votre côté, vous devez lui faire confiance. Vous devez lui communiquer intégralement votre situation (financière, personnelle, professionnelle, etc.). Dissimuler une partie de votre patrimoine ne fera qu’envenimer l’affaire. Enfin, le plus important, il faut lui confier précisément vos attentes vis-à-vis du divorce par consentement mutuel comme la garde d’enfant, les pensions, la séparation et le partage des biens, etc. Les le rôle d’un avocat dans un divorce à perpignan sont cruciaux.

Comment se séparer à l’amiable ? Voici 5 conseils.

À la limite où les deux parties sont consentantes sur tous les points, le juge aux affaires familiales se tiendra loin des motifs ou des modalités de la séparation. C’est ce qu’on appelle séparation à l’amiable ou divorce avec consentement mutuel. C’est la solution la plus simple, la moins onéreuse et sans conflit. 1. Préparer la séparation et le divorce Après maintes altercations et un abord d’un divorce, prenez des précautions. Réunissez tous les documents financiers (factures, relevés de banque, fiches de paie, etc.) et tout document qui pourrait vous servir de preuve. Puis, après un accord de divorce, préparez tous les documents administratifs nécessaires. 2. Ne peinez pas vos enfants Votre premier souci serait l’intérêt de vos enfants avant les vôtres. Les tensions ne doivent pas se ressentir. Ne vous disputez pas devant eux. Il faut essayer de garder les relations intactes, un changement brusque peut briser un enfant. Enfin, respectez leur désire en matière de garde. Toutefois, la résidence alternée est plus convenable. 3. Choisissez un avocat avec soin La présence d’un avocat dans un divorce est cruciale. Le dilemme serait de choisir un avocat commun ou de prendre chacun un avocat. Prendre un avocat commun serait moins onéreux, mais cela ne permet pas de faire des négociations pour trouver un meilleur terrain d’entente. 4. Préparez les questions financières Prenez rendez-vous avec votre banquier, résiliez le compte joint, les crédits en cours s’il y en a. Puis dressez un inventaire des biens acquis dans le mariage (bien immobilier, domicile familial, etc.) 5. Rédigez les conventions de divorce Voyez avec votre avocat tous les éléments du divorce : les prestations compensatoires, la garde d’enfant, les rapports familiaux, la séparation des biens. Selon le régime patrimonial, le conjoint qui a la meilleure situation financière doit verser à l’autre.