Sunday, 19 Aug 2018

5 traitements du tunnel carpien

Vous sentez de plus en plus un malaise au niveau de votre main et de vos doigts, une sensation de décharge électrique, de fourmillements et de picotements se répand dans vos doigts et votre poignet ? Vous pensez au syndrome du tunnel carpien, vous entendez souvent parler de cette maladie et vous avez envie d’en savoir plus ? Pour cette raison, nous vous expliquons dans cet article les causes et les symptômes de ce syndrome et nous vous décrivons les traitements possibles pour le guérir ou atténuer son ampleur.

Le syndrome du tunnel carpien est une pathologie fréquente affectant le poignet et la main. Cette pathologie est due à une compression du nerf médian qui traverse le canal carpien dans le poignet. En effet, le canal carpien est un canal localisé sur la face interne du poignet. Ce canal est relativement étroit, il héberge les tendons des muscles des doigts et le nerf médian qui assure la sensibilité de certains doigts de la main ainsi qu’une partie du bras. En cas de syndrome, le canal commence à se rétrécir, ce qui comprime le nerf et entraîne une inflammation. L’influx nerveux ne passe que délicatement et les symptômes de la maladie apparaissent.

Le syndrome de tunnel carpien peut arriver à n’importe quel âge mais on le rencontre plus fréquemment chez les personnes de plus de 50 ans. Les femmes sont plus à risque que les hommes de développer ce type de syndrome

Les symptômes et les causes du tunnel carpien

Plusieurs symptômes peuvent caractériser ce syndrome :

  • Une sensation de picotements ou de brûlure dans les doigts, dans la main et le poignet. Ces picotements peuvent parfois irradier jusqu’au coude, l’avant-bras ou aussi l’épaule
  • Une diminution de force musculaire, pour la main et le poignet ainsi qu’une difficulté à saisir ou pincer un objet
  • Une insensibilité dans les doigts ; ainsi qu’une incapacité à distinguer entre le chaud et le froid ;

Les symptômes du syndrome du canal carpien évoluent en même temps que la maladie. Ils sont en général plus intenses la nuit et lors de l’accomplissement de tâches répétitives, particulièrement dans un contexte de travail.

Plusieurs facteurs peuvent favoriser la compression du nerf médian, principalement la sur-utilisation des muscles des doigts de la main : cela peut être provoqué par des mouvements répétitifs de la main ou du poignet, ou à cause d’un stress mécanique exercé sur la paume des mains ou d’une l’utilisation fréquente d’outils qui fonctionnent en vibrant D’autres facteurs de nature hormonale ou métabolique peuvent provoquer ce syndrome par exemple, la grossesse, la ménopause ou le diabète

Traitements contre le syndrome du canal carpien

Plusieurs traitements peuvent être prescrits contre le syndrome du tunnel carpien

  • Le premier traitement capable de soulager vos douleurs repose sur la suppression ou des facteurs favorisants ce syndrome : il suffit d’éviter un usage excessif de vos mains, de vos doigts et aussi de vos poignets, de prendre ainsi des moments de repos plus fréquents, d’utiliser une posture appropriée. Il est aussi recommandé de pratiquer des exercices d’étirement afin de soulager vos douleurs
  • Le port d’une attelle peut être bénéfique et remédier aux douleurs nocturnes. En effet, elle maintiendra vos doigts dans une position neutre et diminuera la pression sur le nerf médian. Vous devez par contre la porter toutes les nuits au moins pendant quelques mois
  • Des médicaments peuvent être prescrits par le médecin, afin de permettre de traiter la douleur et l’inflammation. Aussi une injection locale de corticoïdes peut soulager les symptômes
  • Vous pouvez également utiliser un traitement avec le froid ou la chaleur pour diminuer les douleurs, pour cela refroidissez vos poignets avec de la glace pendant 10 minutes Vous pouvez également utiliser de l’eau tiède ou chaude y plonger vos mains et vos poignets pendant 12 à 15 minutes tous les soirs.
  • Si les symptômes subsistent, une chirurgie par endoscopie du canal carpien devra être envisagée pour supprimer définitivement la pression dans le canal carpien. il s’agit d’une technique assez discrète limitant au maximum l’incision. Une ou deux petites incisions de près d’un centimètre seront réalisées. L’opération sera par la suite supervisée grâce à une caméra miniature spéciale. Grâce à cette intervention, les symptômes du syndrome devraient disparaître assez rapidement.